L’UN VOCIFERE, L’AUTRE FAUT S’Y FAIRE (ou pas)

Le débat entre les 2 tours pour les Départementales est venu proclamer hautement le plaisir de la tragédie comme l’entendait Racine, haïssable et non moins plaisant, ou, peut-être même, plaisant parce que haïssable.

Après une complicité quand Etéocle était « aux affaires » à côté de Polynice, ils se sont concentrés sur la haine légendaire qui constitue l’unique mobile d’action des 2 « frères ennemis » qu’ils sont devenus.

Ils trouvent, dans cette volonté commune, une entente paradoxale !

Distribuer équitablement les torts entre les 2 frères, sans donner au spectateur, la moindre raison de sympathiser avec l’un aux dépens de l’autre est un devoir tant règne la confusion au jeu des (més)alliances, des mandats…

Soyons vigilants car il arrive que ce qu’on considère subjectivement comme bon, ne l’est pas objectivement !

Polynice mène en tyran et part régulièrement en guerre, ce qui ne tarde pas de le rendre indésirable aux yeux du peuple là où Etéocle monte toujours le menton et n’accepte jamais les idées autres que les siennes mais le peuple le prend pour le « bon roi » !

Qui vit d’illusions meurt de désillusion !

Avez-vous donc, a minima, vérifié si les « beaux discours » énoncés comme étant leurs priorités au niveau du Département, en vue d’obtenir vos voix, sont déclinés à l’échelle de leur Commune respective ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *