ELECTIONS RÉGIONALES

 

image

 

Sur les rivages s’échouent des bouteilles à « l’amer »

Des signaux de mésalliance confiés aux risques de l’indifférence…

 Au lecteur / électeur, voyageur téméraire qui se risque à les ouvrir, qu’est il donné d’en faire ?

 

Les classes dites populaires sont devenues, dans la nouvelle configuration institutionnelle néolibérale (soutenue par Les Verts qui participent au gouvernement dirigé par le Parti Socialiste), les perdantes systématiques, structurelles, du rapport de force face à leur classe dominante.

L’Etat n’a plus, comme perspective, de demeurer l’instrument du peuple qui le constitue.

Ce qui fait société sera, désormais, tout sauf la résultante de choix collectifs, de décisions, amendables et réversibles, réactivant ainsi plus de deux millénaires après l’Athènes classique, des processus authentiquement démocratiques et l’autonomie du politique.

Mais, c’est cette dimension que le néolibéralisme ( prôné par le gouvernement actuel et soutenu par les Verts auxquels s’allie, aujourd’hui, le Parti de Gauche), entend supprimer.

C’est bien la souveraineté nationale qu’il entend dissoudre définitivement !

 

Mais, il est vrai qu’il existe…parfois… des jeux d’alliance circonstancielle, voire opportuniste … dépourvus de cohérence !

 

 

Aux Urnes Citoyens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *