Archives mensuelles : avril 2020

DU CHOCOLAT POUR LES SOIGNANTS

« Je vous ai apporté des chocolats

parce qu’une prime, c’est éphémère

puis les chocolats, c’est tellement mieux

que rehausser les salaires

je vous ai apporté des chocolats

j’aurais pu opter pour une médaille

mais Renaud ne m’y a pas encouragé

puisque c’est à lui de décider ! »

En s’acquittant d’une dette immédiatement (par la distribution de chocolats), il devient aisé de se dégager de tout lien avec l’autre et cet acte relève davantage du système marchand que du don (mais la santé n’est-elle pas devenue un bien marchand?).

Le comble du tragicomique est ce chocolat, soit une fausse note pour ceux qui sont suffisamment lucides pour n’y percevoir qu’une aumône méprisable  de celui qui se prétend le 1er de cordée alors même qu’en cette pandémie, c’est aux 1ers de corvée qu’il y a lieu d’adresser toute notre reconnaissance à travers le respect de leurs conditions de travail et  la revalorisation de leurs salaires !

Au-delà du discours, des louanges et promesses, jusqu’alors, E.MACRON, quant à lui, n’a rien apporté de concret pour stopper toutes les mesures d’austérité et engager une transformation de l’Hôpital public et des services de soins en général…

Pourquoi Le Président du Conseil de Surveillance du C.H. De Dechy et Maire de Douai n’a pas voulu entendre, il y a plusieurs mois déjà, que des suppressions de lits et de postes étaient envisagées et énoncées par les soignants eux-mêmes, relayés par les syndicats ?

Mais, « Renaud DOGIMONT ne m’a rien dit… »

Espérons qu’il n’en sera pas de même pour l’usine Renault de Douai dont le Directeur, joint par téléphone par le Maire d Douai, aurait affirmé qu’aucun danger n’était encouru pour les salariés de ce site mais pouvons- nous être raisonnablement sereins ?

LA LUTTE CONTINUE… HOPITAL, EMPLOI … MEME COMBAT !

UNE SAISON EN ENFER

La crise sanitaire actuelle s’apparente à une épreuve de force, une épreuve qui s’impose à nous comme une contrainte majeure que chacun d’entre nous subit, sans pouvoir s’y soustraire,

Les troupes opérationnelles et actives sont les soignants qui se portent au combat sans armure !

La1ere victoire du virus est qu’il instille la peur…

Le confinement n’isole véritablement que les personnes qui vivent seules. Les autres, il les contraint à une coprésence obligatoire, une cohabitation forcée, un huis clos familial exceptionnel et possiblement insupportable.

La famille n’est pas seulement une ressource, elle peut être, dans certains cas, également un handicap.

Le huis-clos familial (qui ne peut pas prendre appui, comme habituellement, sur différents réseaux) est convoqué comme une ressource « heureusement qu’ils/elles sont là, au moins on n’est pas seul » – ou comme un moindre mal, une compagnie obligatoire.

Mais le huis-clos familial peut également être un enfer ! L’on se souviendra avec à-propos de la thèse de Sartre – « l’enfer c’est les autres » – ou, plus précisément encore, celle de Gide et son fameux « Familles je vous hais ».

La famille, pourtant valorisée dans tous les sondages d’opinion, y compris chez les jeunes, comme une valeur cardinale et une ressource sûre, est également le lieu de la détestation, de la haine, des mauvais traitements sur les enfants, de la violence conjugale.

Alors même que la vie de famille est, dans les temps modernes, plutôt dispersée (travail des parents, garde d’enfants, etc.) la cellule familiale est actuellement désormais « condamnée » à se replier sur elle-même, bon gré, mal gré, quelques temps sans qu’aucune échéance ne soit, aujourd’hui, perceptible.

Par ailleurs, les parents vécus, jusqu’alors, par l’enfant, comme tout puissants, sont eux même en difficulté pour répondre aux questions qu’ils se posent et bien davantage à celles émanant de leurs enfants.

L’inquiétude de l’enfant jusqu’alors colmatée par le parent, va le conduire à s’autoprotéger, expérience tout autant inquiétante qu’intéressante.

Pour parler du Covid 19 avec vos enfants, vous pouvez trouver quelques pistes sur :

https://ireps-ors-paysdelaloire.centredoc.fr/index.php?lvl=cmspage&pageid=4&id_article=245#.XnShGXLftPa

http://psycogitatio.fr/le-coronavirus-explique-aux-enfants/