Archives mensuelles : février 2017

UNE PRATIQUE TRÈS ORDINAIRE ?

image » Le plus beau des mensonges : faire croire à quelqu’un qui vous ment qu’on le croit  » conseillait Sacha Guitry .

Ceci s’apparente aux propos, plus anciens et philosophiques, de Schopenhauer  » si vous avez des raisons de suspecter que l’on vous raconte un mensonge, faites comme si vous croyiez jusqu’au dernier mot. Cela donnera à votre interlocuteur le courage de poursuivre, il deviendra plus véhément dans ses affirmations et finira par se trahir « .

Altruistes ou égoïstes, planifiés ou spontanés, gratuits ou intéressés, les mensonges  – y compris par omission – font partie de la vie quotidienne et politique.

Pouvons- nous, toutefois, raisonnablement, cautionner ces exercices d’artifice et d’illusion, ces pratiques machiavéliques ?