Archives mensuelles : janvier 2017

VŒUX AMERS

image

Le travail politique d’apparition et de mise en scène de Soi opéré par le Maire peut s’analyser comme un effort de définition d’une façade.

Façade à laquelle concourt une multiplicité d’auxiliaires mais, aujourd’hui, ce sera systématiquement et exclusivement vers le Directeur Général des Services que se tournera le Maire.

Façade qui s’entretient, de manière contingente, à travers la capacité à ne pas dévoiler les coulisses, à éviter les ruptures, à prévenir les menaces.

Face à d’éventuels électeurs ( c’est le 2nd tour de la Primaire de la dite Gauche ! ) assemblés en public aux attentes variables, potentiellement antagonistes, le Maire organise ses propos à travers des inconstances discursives dont sont exclus les  » gros mots  » que sont Économie, Emploi, Jeunesse, Services Publics…

Mais, que dis-je, ceux-ci seront subrepticement reprėsentés, sur scène … le temps d’offrir… quelques chocolats… à des Douaisiens les représentant !

Des remerciements itératifs sans fin au Président de la C.A.D. qui n’est autre que le 1er Vice Président du Département ( mais, c’est vrai, ils sont « en phase  » ), une mise à l’honneur du Député Marc DOLEZ qui mettra un terme à son mandat en juin prochain, une incursion dépourvue de sens et se résumant à des propos génériques du Ministre KANNER… « Sur le départ  » comme, semble-t-il, Monsieur le Sous Préfet J.DESTOUCHES assimilé, ô combien maladroitement, à une  » denrée périssable  » soit à un produit fragile qui se périme et s’abîme facilement !

Qui sont donc, aujourd’hui, les  » denrées non périssables  » ?  J’ai des noms… et vous ?

 

BONNE ANNÉE 2017 A TOUS

imageEn 2017, allons – nous continuer à glaner dans les ruines plutôt que de construire une société décente ? Allons – nous continuer à accepter que le triomphe du capitalisme et de l’économie de marché parvienne à anesthésier les imaginations, à vider l’espace du rêve, à faire que la seule loi de la compétitivité nous tienne lieu de destin?

NON bien entendu !

Aujourd’hui, pourquoi ne pas essayer la fraternité ? Pourquoi ne pas prendre plaisir au bonheur des autres ?  Pourquoi se résigner à l’égoïsme ?

Aujourd’hui, soyons acteurs d’une société autre fondée non plus sur la valeur d’échange, le profit, les rapports de domination mais sur la valeur d’usage, la gratuité de la vie, la démocratie directe et les affinités électives, le droit au savoir, au bonheur, aux désirs et passions, à la singularité .

Osons l’Utopie d’être humain tout simplement !

Utopie, quel mot ! SDF des espérances, Tzigane des fulgurances, Nomade des intentions, Voyageuse des expressions, Aventurière des promesses, Navigateur de l’humain, Bonne Étoile des finalités…

Allez, en 2017,  » Soyons réalistes, Exigeons l’impossible »  Ernesto Che Guevara